Que sait-on sur les familles monoparentales ?

En Europe, une famille sur cinq est aujourd’hui monoparentale. Alors, qu’est-ce que ça signifie vraiment ? En fait, une famille monoparentale est une famille composée seulement d’une mère et de ses enfants, ou d’un père et de ses enfants.

Le concept de monoparentalité

Des millions de familles sont aujourd’hui concernés par la monoparentalité. En effet, ce concept a beaucoup évolué depuis les années 70. Plusieurs causes peuvent mener à cette situation. Les principales sont les divorces et le décès d’un des parents. Les parents, ainsi que leurs enfants semblent le surmonter facilement. Pour cause, les parents divorcés ont souvent opté pour la garde partagée, sinon les veufs ou les veuves ont refait leurs vies.

Le cas le plus connu, c’est la veuve qui élève seule ses enfants. La vie de cette femme a été complètement bouleversée suite à cet événement tragique. En effet, la mère de famille doit gérer les obligations du père, en plus des siennes. Si cette femme n’a jamais travaillé de sa vie, ce sera le moment pour elle de se mettre à chercher du travail.

Ce n’est pas la même chose pour les femmes divorcées. En effet, leurs maris sont toujours présents pour ses enfants dans la majorité des cas. La loi leur impose même de verser des pensions alimentaires à la famille qu’il avait quittée. C’est donc plus facile pour une femme divorcée de subvenir aux besoins de ses enfants. Toutefois, la présence du père ou de la mère auprès de ses gamins est réduite de moitié. Ce qui peut être difficile à gérer pour un enfant de bas âge.

Comment fonctionne une famille monoparentale ?

Vous vous demandez comment ce genre de famille peut survivre ? La réponse est simple, les femmes divorcées de leurs maris cherchent un travail pour pouvoir subvenir aux besoins matériels de leurs enfants. Elles cherchent donc à combler le vide dans la tirelire, en multipliant les boulots. Sachez que les femmes qui ont décidé de divorcer n’ont plus le droit de compter uniquement sur son ex-mari. Et quand une femme élève ses enfants sans leur père, le manque d’une figure masculine à la maison est le plus difficile à surmonter.

Une femme veuve quant à elle, reçoit un peu d’aide de l’État, en plus de la pension de veuvage laissée par son mari, si celui-ci avait travaillé auparavant. Elle est maintenant la seule personne qui puisse s’occuper de ses enfants, et au lieu de se remarier, elles se focalisent souvent sur la recherche de travail, et préfèrent garder leur indépendance.

Cependant, plusieurs femmes ont choisi de leur propre gré d’être une mère célibataire. Ces femmes-là ont souvent pris du retard pour se décider à se marier, ou bien, elles ont dû sortir d’une relation douloureuse, et ne souhaitent plus se marier à l’avenir. La plupart d’entre elles ont déjà un travail qui rapporte, et une maison pour accueillir des enfants. Elles décident donc d’en adopter, ou d’opter pour la procréation médicalement assistée.

 

Laisser un commentaire